Nantes

Château cathédrale

Le 13 mars 2012 avait lieu la promenade découverte, à l’aide d’un questionnaire, du Château des Ducs et de la Cathédrale. L’occasion de capturer des vidéos, des sons et de faire des photographies en vue du web-documentaire.

Citizen Nantes est intervenu comme prestataire pour et avec  Médiagraph qui encadrait un atelier de conception et réalisation d’un web-documentaire dans le cadre des ateliers Stereolux 2012.

Durant quatre après-midi, 27 enfants d’une classe de CM2 de l’école Villa Maria à Nantes, ont réalisé un film documentaire sur le thème du Château Des Ducs et de la Cathédrale de Nantes.

Château des ducs

Pour cette édition 2011. L’association a conçu un atelier avec une classe de CE1-CE2 de l’Ecole Villa Maria.
Le thème : Créer un film avec pour sujet Nantes. Les enfants ont été invités à réaliser un court métrage avec des effets de montage en s’inspirant des premiers films de Mélies exemple le « Diable noir » 1905

Cet atelier s’est déroulé sur 3 jours.
scenariofilmermontage
Les enfants ont élaboré le scénario, le plan de travail de tournage.
Une journée a été consacrée au tournage avec de petites caméras numériques ou appareils photonumériques.
Le montage à été fait a partir d’un logiciel familial de montage : Movie Maker.

scopitone-visuel

Durant le festival la projection du film a eu lieu le 15 octobre
à Stéréolux – la Place (Trempolino/la Fabrique)

Vous désirez participez à des ateliers de création avec vos enfants,
contactez nous ou inscrivez vous à notre lettre d’information

Jules Vernes

Jules Verne est né à Nantes, le 8 février 1828, puis, il ira demeurer avec ses parents allée Jean Bart.
L’Erdre n’était pas encore comblée et le jeune Jules Verne a pu rêver et construire ses aventures sur les quais, le port et le long de la Loire, à Chantenay, où ses parents avaient une résidence de campagne. Jules Verne avait un fort caractère et s’est fait son opinion des bourgeois et des commerçants nantais, il n’a pas été tendre avec eux.

La balade numérique a pour but de se promener dans la ville de Nantes en suivant la piste des lieux qui ont certainement inspiré l’auteur. Il aurait aussi pu s’installer Place du Bouffay et devenir avocat comme son père. Jules devint étudiant à Paris et s’est dans une correspondance pleine d’humour qu’il réclamera quelques argent à son père et essayera de démotiver sa mère qui voulait absolument qu’il se marie. C’est à l’église Sainte Croix qu’il fût baptisé

A l’angle de la rue de la Barillerie et l’allée Jean Bart, il y a le drapier et son enseigne du Rat Goûteux, on retrouve le personnage et son épouse la rate dans le « Chancelor »
Pour suivre notre itinéraire, on s’arrêtera devant l’église Saint Nicolas. Jules Verne verra cette nouvelle église se construire et décrira l’ancienne dans son roman « Un prêtre en 1839 ».

Le Passage Pommeraye est sans doute une source d’inspiration avec les sculptures, les dragons. Jules Verne est le résultat de son siècle avec sa faculté d’adaptation à partir du concret.

La maison parentale de Jules Verne est, à la fin de leur vie, rue Jean Jacques, il y vint souvent voir sa mère, il aurait aussi pu croiser Cambrone au coin de cette rue il rencontra à Nantes à Paris, dans les salons Moncelet et Victor Hugo. Aller jusqu’à la place Graslin c’est évoquer les pièces de théâtre écrites par l’auteur. c’est avec beaucoup de travail qu’il rédigea son oeuvre fantastique, des voyages aussi. Jules Verne aimait la marine, les voyages et naviguait sur des bateaux qu’il faisait construire et qui portaient le nom de son fils Michel. La Médiathèque est un fond de documents le concernant

Photo du Musée